accueil
Contact
WyWiWyG.frlog-in
Stages et cours sur les mandalas

MANDALA ET YANTRA
peinture méditative


Ces peintures sont aussi des chemins spirituels.







Mandala de sable


Cathedrale de Strasbourg


Notre dame de Paris


Manuscrit, création monde



Mandala est un mot sanskrit, c'est à dire dans la langue des textes sacrés, religieux, hindous.
Il signifie littéralement: "cercle, centre, unité, totalité".
Puis par extrapolation, le mandala devient synonyme de support de concentration et de méditation. D'où parfois sa nomination de "Yantra".

Le mandala est un motif circulaire, composé de cercles et de formes diverses, irradiant d'une source ou d'un centre dont nous ne percevons ni le début, ni la fin.
Il représente la structure concentrique de l'univers, sa réalité ultime, un diagramme cosmique, où il peut contenir des représentations (par exemple des divinités bouddhiques).
Les couleurs correspondent à des ondes, des mouvements vibratoires.

le mandala "est à la fois un résumé de la manifestation spatiale, une image du monde, en même temps que la représentation et l'actualisation de puissances divines; c'est aussi une image psychagogique, propre à conduire celui qui la contemple à l'illumination" (Dictionnaire des symboles, J. Chevalier et A. Gheerbrant)

Le mandala est d'origine Tibétaine, mais il a été utilisé sans forcément porté ce nom, dans de nombreuses cultures et religions.
Nous retrouvons ces motifs chez les boudhistes, les mayas, les celtes, les musulmans et même les chrétiens catholiques (avec les rosaces en vitraux des grandes cathédrales médiévales).
C'est aussi le "cercle magique" des guerisseurs Navajos (Indiens d'Amérique).

Support de méditation, car il capte l'attention et permet la concentration.
Souvent associé à des exercices de visualisation, il développe la mémoire, amène le calme, conduit sur le chemin de l'éveil à une méditation profonde pour une sérénité et une paix intérieure.

Carl Gustav Jung, introduit le mandala comme outil psychothérapeuthique.
En effet, la mandala est une représentation de notre nature profonde, de notre psyché, et notamment le symbole du Soi, du noyau spirituel de chaque être. De la prise de conscience de nos ombres qui deviennent par là même éclairées par nos lumières et aboutissent à la reconciliation intérieure. Jung écrit: "je n'ai découvert que petit à petit ce qu'était réellement le mandala:  le Soi, l'intégrité de la personnalité laquelle, quand tout va bien est harmonieuse".
Yantra est aussi un mot sanskrit dérivé de la racine "igname" qui signifie "contrôler, maitriser, limiter...". Et qui peut être traduit littéralement par "support, machine, instrument,..."
C'est un support de méditation, un moyen emblématique.

Objet de méditation, il est formé de figures principalement géométriques: carrés, triangles, cercles imbriqués.

Ces formes géométriques correspondent à des archétypes (forme, concept symbolique et spirituel, commun à toute l'humanité). Le dessin final correspond à un concept, à l'energie manifestée, à des noeuds énergétiques ou plexus.

En méditant sur un certain type de yantra, le mental doit en prendre la forme, et le méditant reçoit alors la vibration de l'énergie représentée.

Le yantra est un passage, une porte, du manifesté au non-manifesté.

Dans l'hindouisme, il est "la représentation purement linéaire, essentiellement géométrique, des magnifesttaions cosmiques, des puissances divines. C'est l'équivalent graphique du "mantra" (formule rituelle sonore), la formule mentale; Ils sont utilisés ensemble rituellement: le mantra, dit-on, est l'âme du yantra" (Dictionnaire des symboles, J. Chevalier et A. Gheerbrant)











Stages et cours sur les mandalas

Shri yantra de l'école Natha


Shri yantra


Mukti yantra


Maha Shri yantra


Ganesh yantra


Kali yantra


Shiva yantra


yantra




6532 Visites à /presentation/documents/atempera/Mandala_yantra.php [googlebot=801]
modifé le 30/11/16 a 16:41